Next Génération

Forum consacré à la Bande-Dessinée Les Légendaires de Patrick Sobral et Les Légendaires Origines dessinée par Nadou.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Chroniques de Next Génération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Joker
Casseur(euse) d'oreilles
Casseur(euse) d'oreilles
avatar

Messages : 214
Points : 250
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 20
Localisation : Sur mon trône noir

MessageSujet: Les Chroniques de Next Génération   Sam 7 Mai - 22:59

Troix fics à la fois, je devient fou moi U_u Mais bon, j'avais promis de la faire donc, la voilà.

Synopsis :
Dans un monde similaire au notre, vivent les membres de Next Génération. Ils vivent en harmonie grâce au pouvoir de Lya et Saku, les deux déesses de ce monde. Mais dans l’ombre, le danger quête. Dans les profondeurs des ténèbres, la terrible Organisation Treize est prête à tous pour reprendre les restes de Chaos, le dieu de la discorde et ressuscité le Cauchemar. Les déesses, accompagnés des derniers résistants partent pour la Cité du Crépuscule, le lieu où ont été emprisonné les restes de Chaos et les détruire car sinon, le Cauchemar s’abattra pour toujours sur Next Génération …


Voilà sinon le début lui même :

Le soleil se couchait sur la ville de Carvor. Une atmosphère chaleureuse régnait dans la capitale de l’empire d’Orgodemir. Les derniers commerces fermaient, les différents bars et restaurants ouvraient pour le service du soir. La vie suivait une routine que l’on pouvait qualifier d’agréable. Les petits toits des différents bâtiments entouraient une énorme citadelle aux nombreuses tours se dressant vers le ciel orangé. Certaines de ces tourelles à créneaux montaient vers les cieux, droites comme des i tandis que d’autres étaient comme tordues, semblant presque élastiques. Les murs de la Cité, les tours…tout était d’une couleur variant entre le rose, l’orange clair et l’orange foncé comme le ciel crépusculaire. Et plus que l’aspect général de la bâtisse, plus que les tourelles tordues, il y avait quelque chose qui attirait le regard de tous ceux que contemplait l’édifice. C’était le cœur énorme qui avait été taillé à même la pierre au centre de la Cité. Du moins, cela ressemblait à un cœur. Cœur ou pas, cette énorme décoration avait de quoi impressionner. Tout comme le reste du bâtiment d’ailleurs. Carvor était contrôlé par Yanathos, dit le Sage. Cet homme mure s’était depuis longtemps rendu maître dans l’arts de la magie et du maniements des armes. Les pouvoirs du souverain étaient basés sur une harmonie parfaite entre la lumière et les ténèbres. Il observait sa citadelle depuis un des multiples balcons de sa place forte. Ses cheveux de jais cascadaient dans son cou et recouvraient de manière quasi complète ses yeux émeraude dont l’éclat était effrayant. Large d’épaule, il mesurait un bon mètre quatre vingt. Il portait une tunique rougeoyante et était chaussé de bottes de voyages. Une femme l’enlaça par derrière. Elle semblait comme le souverain, ne pas avoir d’âge. Ses cheveux bruns tombaient au niveau de ses fesses et laissaient apparaître un visage d’ange. Ses yeux noisette pétillaient de malice mais semblaient très observateurs. Fluette, elle atteignait à peine le mètre soixante. Elle portait un simple T-shirt et un jean. Yanathos se laissa faire. Il aimait profondément Stellaire et pour rien au monde, il ne serait trouvé autre part à ce moment.
- Tu sais que les mondes subissent de grands troubles et que je devrais bosser ? demanda t’il ironiquement.
- J’étais pas là à la dernière réunion, alors, quoi de neuf ?
- Les Similis attaquent de plus en plus de mondes, mais grâce à l’aide de Maroti, le maître de la forteresse oubliée, l’invasion est contenu pour le moment. Les troupes d’Orgodemir seront bientôt dépêchées aux frontières des mondes.
- Rien sur l’identité du responsable ? Je veux dire, sur celui qui dirige les Similis.
- Pas grand choses, si ce n’est qu’il a mit lui seul en échec les troupes de l’armée de Mytic.
- La ville d’Halloween a donc décidé d’entrer en scène.
- Oui. D’après la poigné de survivants, il serait plus grand que moi et serait maître d’une magie jamais vue.
- Rien de très positifs pour nous. Cet individu menace-t’il réellement la sécurité des mondes de Next Génération ?
- D’après Naylinne, il devient chaque jour de plus en plus dangereux et il met en péril notre dimension.
- Notre empire fera tout pour l’arrêter, tu le sais.
- Mais combien de temps ralentirons nous sa folie ? interrogea Yanathos en serrant sa femme contre lui.





- Combien de temps avant son retour Supérieur ? fit une voix féminine.
- Vexen avance tous les jours dans ses recherches, il m’a promis de revenir d’Akrania dès que possible. Répondit une voix grave d’homme.
- Qu’est-il allé chercher dans ce monde sauvage ?
- Il a besoin du venin d’une crisical. Cette saleté d’araignée ne fit que là-bas.
- Aura-t’il la présence d’esprit de former un Simili ?
- Tu connais Vexen, il n’y a pas plus pointilleux que lui.
Comme en réponse au dire de l’homme et de la femme, un couloir de ténèbres apparut face à eux. L’homme qui en sortit était squelettique. Ses yeux bleus saphir montraient son épuisement. Il portait ses cheveux blonds très longs et était vêtu d’un lourd manteau noir et chaussé de bottes de la même couleur sombre. Dans sa main gauche, il tenait un énorme bouclier bleuté orné d’une multitude d’épine. Dans la droite, le scientifique tenait une fiole remplie d’un liquide améthyste.
- Le venin de crisical a été abondant mon ami dit l’autre homme.
- Peux-tu à présent nous présenté l’intégralité de ton projet ? renchérit la femme.
- Certainement. Fit le blond en s’inclinant de mauvaises grâce devant les deux.
Il reconnaissait le Supérieur comme étant son seigneur mais il détestait cette femme que son maître aimait.
- Je travaille actuellement à une mixture qui serait capable, bien que je ne m’avance pas, de rendre invulnérable à la douleur.
- Très bien, le complimenta son maître. Comment avance ton expérience ?
- Elle avance à bonne vitesse seigneur, d’ici un mois, nos armés seront quasi immortels.
- Je ne peux que te féliciter Vexen. Tu es dispensé de tes tâches insignifiantes jusqu’à la fin de tes travaux. Cette mixture est notre priorité. Envoie-moi Saïx dans une petite heure et dit à Marluxia qu’il mènera l’assaut sur la Forteresse Oubliée.
- Comme vous voudrez. Fit le scientifique avant de disparaître dans un autre portail d’ombre.





- Seigneur Maroti ! cria Alexandra, les Similis battent en retraite pour le moment.
- Tant mieux, combien nous reste t’il de soldat ?
- Seul un petit nombre est mort. Nous avons encore 10 000 hommes valides dont 2000 blessés.
- Fais évacuer les blessés. Dis aux autres de se poster sur les remparts pour éviter une attaque cette nuit.
- Bien maître. Fit la jeune femme avant de sortir.
Maroti soupira. Le seigneur de la forteresse avait des cheveux blonds quasiment rasés. Ses yeux turquoise avaient toujours une lueur d’ironie au fond. Il portait une lourde armure qui ne laissait voir que sa tête. Il mesurait un petit mètre 70. Les renforts envoyés par l’empire d’Orgodemir tardaient trop. Bientôt, la forteresse oubliée serait submergée.
- On rêvasse, petit roi ? fit une voix sarcastique.
Maroti se leva d’un bond. L’homme qui s’était adressé à lui était masqué par son lourd capuchon noir. Seuls ses deux yeux de glace brillaient derrière ce dernier. Des yeux pires que des rayons X d’après le souverain. Le scélérat semblait lire en lui comme dans un livre ouvert.
- Mes Similis n’attaqueront pas ce soir. Ce soir, ris, bois, mange, demain nous ferons la guerre.
- Tuer n’est donc qu’un jeu pour toi ?
- Un jour, tu comprendras l’erreur que tu as fais en devenant mon ennemis, espèce de rôti pas frais.
Le souverain, furieux, matérialisa sa Keyblade et l’abattit sur l’homme. L’inconnu éclata d’un rire sinistre et évita la clé géante d’un mouvement sur le côté.
- Tuer des moins que rien comme tes sujets m’amusent petit roi. Mais j’ai d’autre plan. Ton monde ne va pas tarder à s’effondrer. Je peux t’assurer que tu verras tout le spectacle.
- Espèce de fou !
- Je ne suis pas sensible aux compliments ! répliqua froidement le Supérieur.
Les ténèbres avalèrent l’homme et Maroti fut seul. Il sut ce qu’il devait faire. Il activa ses pouvoirs de communications :
- Yanathos, gardes une partie de tes troupes. Tu risques d’avoir un peu de visite.





Dans une pièce sombre, bien loin de la forteresse, les ténèbres ne semblaient n’être jamais arrivé. Les Similis semblaient n’avoir jamais mit dans ce havre de paix.
- La reconstitution avance-t’elle DiZ ?
- Elle est bientôt prête. Tout sera accomplie dans trois jours au maximum.
- Et pour le Roi d’Angmar ?
- Tu l’élimineras plus tard. Tu n’es pas encore près à affronter un Nazgul Rikku.
- Et pour Vexen et sa saleté d’expérience ?
- Je les tuerais moi-même. La folie de mon ancien apprenti n’a que trop durée.






____________________________________________

Je suis le Cauchemar de la ChatBox.


Avatar et signature par ma Melo, merci encore. <3


Toi qui lit cette signature, es-tu prêt à découvrir l'horreur dans toute sa splendeur ?



Ainsi qu'une guerre contre le mal en personne ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker
Casseur(euse) d'oreilles
Casseur(euse) d'oreilles
avatar

Messages : 214
Points : 250
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 20
Localisation : Sur mon trône noir

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Next Génération   Lun 27 Juin - 3:56

Le Supérieur avait quitté la forteresse oubliée avec une satisfaction totale. Maroti avait beau avoir prévenu Yanathos de ses derniers mouvements, peu importait, il était temps de passer à l’action. La Réunion devait avoir lieu au plus vite. Il matérialisa un portail de ténèbres et entra dedans sans perdre une seconde. Il se retrouva dans une vaste pièce circulaire : la salle du conseil des treize. Il était le dernier a arrivé mais peu importait, n’était-il pas le Supérieur de l’Organisation XIII ? Il prit place en bout de table.
- Commençons par le commencement. Dit le numéro 1. Des nouvelles sur l’emplacement des restes de Mère ?
- Aucune Xemnas, répondit Saïx, Diz et Rikku ne se montrent plus.
Saïx avait les cheveux bleus très longs. Les yeux dorés du devin lunaire étaient distinctement séparés par une blessure en forme de croix. Il portait la même tenue que chaque membre de l’Organisation.
- Et des nouvelles du Roi Sorcier d’Angmar ?
- Il a quitté Midgar hier. J’ai envoyé Marluxia et Larxene à sa suite.
- Bonne initiative. Il est un de nos plus dangereux ennemis.
- N’oublie pas qu’il est le meilleur ami de Yanathos, abattons-le !
- Hors de question, fit Xemnas, abrupt. Quand à toi Vexen, ton expérience ?
- Cela avance Supérieur, quelques petites difficultés passagères, rien de bien grave.
- Parfait. Et vous, Zexion, Lexaeus, Xaldin ? Comment avance le recrutement.
Zexion était le plus jeune du groupe. Il avait des cheveux bleus et des yeux noirs. Lexaeus était un colosse d’un mètre 90 avec des cheveux bruns et courts, légèrement ondulé. Xaldin avait des yeux verts perçants et des dreack locks noires.
- Il nous faut du temps pour approvisionner l’armée. Nos Similis atteindront 10 000 dans une semaine. Dit Xaldin.
- Cela me convient. Où sont les jeunes ?
- Ils sont en missions pour moi, répondit Vexen, ils doivent me rapporter de la sève de rose des glaces.
- Soit, je leurs parlerais après. La séance est levée.
Chaque membre de l’Organisation matérialisa un portail d’ombre et disparut dans le couloir de ténèbres.




Le dragon déploya ses longues ailes membraneuses. La bête était d’un noir luisant. Ses muscles puissants frémissaient tandis que le Roi Sorcier d’Angmar et sa monture volaient vers les Monts Septentrion. Il passa les montagnes enneigées et se posa au pied d’une immense tour faite de nuages. Il monta au sommet, décapitant ça et là les créatures qui tenaient à le ralentir. Un léger bruissement le fit se baisser. La faux de Marluxia le frôla et ce dernier passa au dessus de sa tête, accompagner de Larxene. Larxene avait des cheveux blonds coupés courts et des yeux bleus. Marluxia avait des cheveux roses et des yeux noisette. Un poignard de foudre fut lancé par Larxene et frôla la tête du guerrier. Celui-ci se concentra durant une seconde et une épée démesuré apparut dans la main gauche d’Angmar. Il abattit sa longue arme sur Marluxia qui dut fuir accompagner de la numéro 12. Le sorcier se détourna et monta en haut de la tour. Deux femmes l’attendaient : Melosa et Saku, les deux déesses de Next Génération. Elles se présentèrent à lui sous la forme de deux trainées blanchâtres.
- Angmar fit Saku, tu dois faire route faire Carvor, le Sage a besoin de ton aide pour stopper Xemnas.
- Quel est l’objectif de l’Organisation XIII ? interrogea le roi.
- Tu as déjà oublié Chaos ? s’impatienta Melosa.
- Xemnas et ses sbires veulent la Réunion. Révéla Saku.
- Quoi ?!
- Il cherche les restes de Chaos. Le Cauchemar pourrait recommencer.
- C’est impossible. Notre duel dans le réacteur l’avait tué !
- Il n’est pas si simple de mettre un terme à tant d’années de luttes.


( Flash back )

La lame d’Angmar s’abattit avec une force inouïe sur lui. Sur cet homme qui avait été son meilleur ami, mais qui était aujourd’hui son pire ennemi. Le long katana du Cauchemar bloqua le coup et repoussa Angmar avec une facilité déconcertante. Il fondit sur le Roi Sorcier à une vitesse défiant l’imagination et l’éclat argenté par sa lame aveugla temporairement Angmar. Seul l’armure de ce dernier lui donna la vie sauve. Il se releva avec difficulté et asséna un coup de taille à son adversaire qui bloqua dédaigneusement l’attaque. Il fut à nouveau repoussé. Cette fois ci, le Cauchemar trouva une faille dans l’armure et sa lame s’y engouffra. L’homme le lança de toutes ses forces et le Roi Sorcier s’écrasa loin du réacteur.
- C’est fini, l’avènement de l’Obscur est pour maintenant !
Soudain, une lourde lame le transperça de part en part. Angmar était debout, derrière lui. Sa plaie saignait à gros bouillons mais il ne s’en souciait guère.
- C’est effectivement fini, espèce de fou !
- En … foiré ! siffla le Cauchemar en s’effondrant.



- Après cela, vous m’avez sauvé puissantes déesses, mais il est mort !
- Les restes de Chaos leur permettraient de le faire ressusciter, l’ère de l’Obscur pourrait bien recommencer.
- Que puis je faire dans ce cas là ?
- Il faut que tu sauves les plus grands guerriers de Next et que nous tous, nous partions pour la Cité du Crépuscule.
- Quoi ??????? Je refuse de revoir DiZ, même en peinture !
- Il le faut bien, même si vous vous haïssez !
- Soit, marmonna Angmar, mais que tout ceci prenne fin le plus tôt possible.

____________________________________________

Je suis le Cauchemar de la ChatBox.


Avatar et signature par ma Melo, merci encore. <3


Toi qui lit cette signature, es-tu prêt à découvrir l'horreur dans toute sa splendeur ?



Ainsi qu'une guerre contre le mal en personne ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myshi
Admin enflammé
Admin enflammé
avatar

Messages : 852
Points : 1219
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 17
Localisation : Chez la tante Gertrude! Quelle question!

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Next Génération   Lun 27 Juin - 6:52

Excellente fanfiction, bravo! Inclure les membres de Next est une bonne idée. Mais je CROIS que Maroti est le père de Alexandra ^^". Bon continuation!

____________________________________________


Je modère en : VERT sachez-le bien les enfants :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker
Casseur(euse) d'oreilles
Casseur(euse) d'oreilles
avatar

Messages : 214
Points : 250
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 20
Localisation : Sur mon trône noir

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Next Génération   Sam 27 Aoû - 23:33

L’aube s’installait sur Carvor. Les premiers rayons du soleil caressaient de leur teinte magnifique la cité de Yanathos. Mais c’était la dernière fois que ceci se produisait car durant cette journée, les armées de Xemnas allaient tout détruire. Xaldin, Lexaeus et Zexion avaient porté les effectifs des troupes à plusieurs millions de lame en faisant pression sur leurs alliés. L’armée de Carvor savait qu’il ne ferrait pas le soleil se couché pour la plupart mais ils y étaient près. La masse grouillante de Simili se découpait à l’horizon, teintant de manière grisâtre et sinistre le monde face à eux. Yanathos se tenait à la tête de ses 5000 hommes, une lourde épée se tenant à deux mains reposant sur son épaule. Un silence tendu avait envahi les rangs jusqu’à ce que le premier arc siffle et qu’une flèche tue un Simili. Puis l’enfer se déchaina. Des similis beaucoup plus massifs armés de lourdes masses commencèrent à tenter d’enfoncer la double porte de protection de la citadelle pendant qu’une pluie de flèche meurtrière s’abattait sur leur congénère. Puis se servant de passage dérobé dans la muraille, une autre partie de l’armée sauta dans les Similis, tranchant et réduisant en lambeau chaque créature grisâtre qu’ils trouvaient. La colonne de guerrier mener par le brave Gryfman, le fils de Yanathos en personne se fit hélas encerclé et les braves hommes commencèrent à mourir. Les treize se trouvaient sur une colline environnante. Ils voyaient enfin leurs efforts récompensés par la prise de Carvor. Soudain, un cri déchira les cieux !




Le jeune homme leva les yeux vers les flammes du temple. Il n’aurait jamais cru revenir en ce lieu maudit mais pourtant … il y était à nouveau. Il avait des cheveux blonds avec plusieurs mèches noires. Il portait un T-shirt jaune. Ses mains étaient recouvertes par deux gants métalliques. Il portait un pantalon noir dont une jambe était très courte et la seconde d’une longueur normale. Ses bottes étaient également métalliques. Il avait des yeux bleus comme l’océan. Un homme s’avança vers lui. Il avait des cheveux noirs très longs retenus par un bandana rouge. Ceux-ci étaient hérissés. Il était torse nu et portait un pantalon noire dont une jambe était très courte et la seconde d’une longueur normale et ornée d’une flamme rouge sang. Il tenait une lourde lame verdâtre d’environ un mètre 50 dans sa main droite. Son bras gauche était protégé par un bras d’armure. Ses yeux verts dardaient un regard sévère sur le jeune homme.
- Tu n’aurais jamais du revenir en ce lieu, dit-il d’un ton sévère.
- C’est héréditaire. Tu savais très bien que je viendrais et ce que cela signifierait !
- Je n’ignore pas ce que cela veut dire, pesta le brun. Cela veut dire que ça recommence !
- Tu ne pourras pas rester loin de la guerre bien longtemps !
- Je n’en suis pas sur. De toute façon, jamais Xemnas ne se lancera à l’assaut de ma forteresse !
- Lui non père, c’est exact. Mais le Cauchemar, oui !



Yanathos n’aurait jamais cru ceci possible. Mais pourtant, une créature d’une envergure démesuré venait de se poser au milieu des Similis, donnant au passage le temps à Gryfman de fuir. Un dragon ! C’était impossible ! La créature mythique avait quitté les mondes de Next Génération depuis des milliers d’années ! Il vit soudain un guerrier vêtu d’une armure noire perché dessus, une lourde épée broyeuse en main. Le seigneur de Carvor poussa un soupir de soulagement : Angmar.

____________________________________________

Je suis le Cauchemar de la ChatBox.


Avatar et signature par ma Melo, merci encore. <3


Toi qui lit cette signature, es-tu prêt à découvrir l'horreur dans toute sa splendeur ?



Ainsi qu'une guerre contre le mal en personne ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chroniques de Next Génération   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chroniques de Next Génération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération BLACK OPS
» [Santé] Opération des yeux au laser
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» mélange de génération
» Merchandising du festival de la nouvelle génération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Next Génération :: Archives des fictions-
Sauter vers: